En ce moment

mai 4 – mai 26 Journée entière
0 h 00
Affiches de la Briche, du Tri Collectif et en exclusivité du chapiteau Rajganawak Le Fond Kroult d’Art Content Purin expose une partie de sa collection d’affiches pestaculaires. Couleurs chatoyantes, et formes renversantes. Réclames pour la[...]
La Trockette
mai 27 – juin 3 Journée entière
0 h 00
Dans le cadre du Festival des Petits et Grands Détournements d’Objets Découvrez le travail photographique poétique et ludique de Gilbert Legrand et les étonnants personnages créés par Estelle Babut-Gay à partir d’objets récupérés. Ce festival[...]
La Trockette

Passées…

Expo « Sauvage saveur subite »

par Kounouz Lazar

Entrée libre • Du 7 au 30 janvier

Au premier trait d’une ville les saveurs se déchaînent. Artificielles et inconnues, elles sont subites à nos instincts primaires. Qui de nos jours ignore et méprise le sauvage naturel, Telle un enfant ingrat qui ne jure que par la forme carrée et par le béton. // La vie est pourtant pour nous.

www.kounouz.ml

Expo « Pour en finir 2016 »

par Mathieu Colloghan

Entrée libre • Du 7 au 30 décembre

Mais quelle année ! Les oreilles pleines de bruits de bottes d’Istanbul à notre Dame des Landes ; les mirettes toutes écarquillées d’avoir regardé la Communauté Internationale bavarder pour ne rien faire sur la Syrie, le réchauffement climatique ou les migrants ; les vêtements encore plein de l’odeur des lacrymogènes. Nous finissons 2016. Nous finissons enfin 2016. Il faut finir 2016. 2017 ne s’annonce pas forcément plus rigolo, mais quoi qu’il en soit, finissons en avec 2016 ! ça sera déjà ça.

Expo photo « 21 jours à la Clémenterie »

par Marine Toux

Entrée libre • Du 3 au 30 novembre

Chronique de vingt et un jour à La Clémenterie, un hameau de la vallée du Lignon, situé à quelques kilomètres de La Souche, en Ardèche. Les habitants du hameau ont constitué une communauté de personnes venants de tous horizons et rassemblés dans cette “ferme autogérée, paysanne et libertaire” selon leur propre description. On y réside pour quelques semaines, quelques mois, parfois juste quelques jours. On vient avec sa culture, ses idées, ses compétences. Et on y laisse un peu de soi mais en échange, on repart avec beaucoup.

Graphisme & Mandalas • À partir de 19h • Entrée libre • Du 7 au 31 octobre

Valiouka s’inspire d’un univers culturel mélangeant tatouage, streetart, pop culture, cabinet de curiosités et gravures animalières pour réaliser des mandalas graphiques. Dessin et techniques de P.A.O. se complètent pour aboutir à des illustrations imprimées sur différents supports.

Kalika Graphisme

RÉTRO ADHÉSIVE

Par Charlotte Cochelin Fataccy
Dans le cadre du Festival des ouvertures utiles (F.O.U.)

Du 4 au 28 mai 2016 • Vernissage le samedi 4 mai à 19h • À la Trockette

A l’occasion du Festival des Ouvertures Utiles (F.O.U.), la Petite Rockette invite Charlotte COCHELIN FATACCY à présenter son travail de dessin en scotch, et à investir les murs et la vitrine de la Trockette.

Charlotte COCHELIN FATACCY (alias Charlotte COUPURES) mène depuis plusieurs années une recherche plastique sur le dessin en scotch ou bande adhésive PVC. Proche du mouvement appelé le Tape Art, son travail est axé sur le collage, la ligne et le photo montage qu’elle réalise avec un réalisme et une obstination certaine. Initialement issue d’une pratique de la sculpture et de l’installation, la recherche de Charlotte COUPURES trouve sa source dans la culture Junk, celle du ré-emploi et de l’obsolescence. Le questionnement sur l’utilisation des matériaux usuels et bruts dans la pratique artistique l’ont amenée à travailler sur l’idée de structure chaotique, dans des installations et des dessins aussi bien faits de déchets mobiliers, que de fils de laine ou de chewing-gum mâché ! Le scotch est s’est imposé comme sa matière de prédilection. L’idée fixe, l’obstination et la monomanie sont les agents cognitifs de sa démarche.

Charlotte COCHELIN FATACCY vit et travaille à Paris, au sein du collectif la Gare Expérimentale.

www.charlotte-artworks.com

Bosna, femme de combat

Manon Baba, illustration • Pierre Adrien Brazzini, photographie

Du 3 mars au 2 avril 2016 • Vernissage le samedi 12 mars à 18h30 • À la Trockette

Une série de portraits, d’interviews, de dessins et de documents autour de la guerre en Bosnie en général et de l’engagement des femmes au combat en particulier.

www.pierreadrienbrazzini.com

« TOUT VA BIEN » de Mathieu Colloghan

Expo de peintures sécurisées par temps d’unité nationale

Du 3 Février au 2 mars 2016 • Vernissage le 3 février à partir de 18h • À la Trockette

Avant, Mathieu Colloghan cherchait dans ses peintures et ses dessins à représenter des éléments invisibles de la société (classe sociales populaires, mémoires de luttes, manifs et expérimentations). Mais ça, c’était avant.
Maintenant, Colloghan fait, dans le cadre de l’effort d’unité nationale, de la peinture sécurisée à l’huile, sur des toiles fouillées au corps ou du bois contrôlé de près.
Et hop ! Drapeaux tricolores, hymne national et nouvelle devise de la république : Sécurité – Concurrence libre et non faussée – Croissance !

www.colloblog.blogspot.fr